Browsing Date

16 mayo, 2010

PARIS : Fêter l’Afrique du Sud

Sin categoría By 16 mayo, 2010 No Comments

2010 est l’année de l’Afrique du Sud

  • Car 2010 est l’ anniversaire des 20 ans de la libération de Nelson Mandela, homme providentiel pour tout un peuple sorti des geôles
  • 2010 est aussi un événement sportif hors normes pour ce pays : l’organisation de la coupe du monde de football, plus grand événement planétaire après les jeux olympiques. Une première pour un pays africain.

À la faveur de ces deux éléments politiques majeurs pour le pays mais aussi pour la communauté internationale, le Parc de la Villette met un coup de projecteur sur la scène artistique sud-africaine pour en souligner la forte originalité artistique. Durant trois semaines, à travers la danse, le théâtre et la musique, plusieurs dizaines d’artistes viendront témoigner de la richesse, de la diversité, des différentes langues,
des traditions comme de la relation à la modernité, de ce grand pays en passe de devenir un acteur majeur de la scène économique et politique mondiale.

PARIS : Homophobie…les Français régressent

Sin categoría By 16 mayo, 2010 No Comments

Alors que la Journée internationale contre l’homophobie sera célébrée le 17 mai dans plus de 50 pays, SOS Homophobie vient de publier son rapport annuel concernant la France. Le tableau est affligeant : agressions physiques, verbales ou cybernétiques, les témoignages se multiplient. Etat des lieux…

De plus en plus d’homophobes en France ? Les témoignages recueillis au cours de l’année 2009 en tout cas sont en hausse. L’association SOS Homophobie a mis à disposition des victimes sa ligne d’écoute et son site Internet. La toile serait devenue le défouloir des anti-homosexuels. Des réactions comparables au racisme,
et ce malgré la présence de la loi : l’homophobie est une circonstance aggravante pour une infraction. Recrudescence de l’homophobieLe dernier rapport annuel de l’association SOS Homophobie révèle des chiffres accablants. Depuis six ans, SOS Homophobie reçoit chaque année plus de 1.200 témoignages.

Le nombre d’agressions physiques est passé de 61 en 2008 à 88 en 2009. Etrangement, elles se produisent à plus de 47% dans des lieux publics. Plus nombreuses en province (60%) qu’en Ile-de-France, elles touchent majoritairement les hommes (76%), et de plus en plus de jeunes victimes, de 18 à 24 ans (22 cas en 2009 contre 6 en 2008). Insultées, harcelées, tabassées, brûlées, les victimes ont à faire à des agressions d’une rare violence, dénotant de la haine maladive de leurs agresseurs. Sur Internet, l’homophobe est anonymeDans son rapport, l’association souligne que cette grave recrudescence de l’homophobie a lieu aussi sur Internet. ”A l’encontre de l’idée selon laquelle la société deviendrait plus tolérante, on se rend compte que les homophobes, à l’abri derrière leur écran, se sentent moins exposés et se lâchent”, explique Bartholomé Girard, président de SOS homophobie.

BPM: Butterflies and elephants for Berlin

Sin categoría By 16 mayo, 2010 No Comments

There are some stories, most people who have travelled know: The ones of spanish wines and olives, of french baguettes and finest cheese or of german sausages and snow. They all have something in common, what could be expressed as the „smell of Flashback“, with the words of the far come Sufi-Pop band „The Dhoop Sticks“.

In 1999 they took the first time their suitcases to the airport, boarding a flight to the pink city Jaipur in Rajasthan (India). Back in those days they brought a lot of new musical impressions to germany but have left their heart inbetween the free walking elephants and widespread spirituality of Jaipur.

Since then Anna Kalberer and Johannes Büld, who form together the Dhoop Sticks, know well that one never really comes back but always travels further ahead with the „smell of flashback“ in the nose.  The smell which is shining again and again through the fresh and easy baselines, produced by the Dhoop Sticks Debut for their Album “Indian Traffic”.